Définition et indication de l’ostéopathie

Démarche thérapeutique

 Le corps humain est porteur de ses propres capacités d’auto-guérison. Il est capable de sécréter des substances antalgiques, anti-septiques et anti-inflammatoires, nécessaires pour éradiquer toute une série de pathologies. Une entorse de cheville, une lombalgie, un problème articulaire, un trouble musculo-squelettique peut bouleverser cette homéostasie et entraîner une chaine douloureuse.  

L’objectif de l’ostéopathe n’est pas d’être l’auteur de la guérison mais plutôt d’accompagné et guider le corps vers un nouvel état d’équilibre.

Le traitement ostéopathique est facial, musculaire, articulaire et viscéral, il vise l’être humain dans sa globalité.

Indications de l’ostéopathie:

L’ostéopathie permet de restaurer la mobilité, elle peut agir dans un but curatif mais aussi un but préventif ; les indications d’un traitement ostéopathique sont donc très vastes.

De manière générale, l’ostéopathie est indiquée pour :

– le système musculo-squelettique : lombalgies, dorsalgies, cervicalgies, torticolis, scolioses, cyphoses, tendinites, troubles musculo-squelettiques…

 – le système neurologique : hernies discales sans signe d’urgence chirurgicale, sciatiques, cruralgies, névralgies, syndromes du canal carpien…

 – le système digestif : constipations, diarrhées, ballonnements, reflux gastro-oesophagiens, troubles hépato-biliaires…

 – le système génito-urinaire : règles douloureuses, troubles du cycle menstruel, douleurs lors des rapports, cystites chroniques…

 – le système cardio-vasculaire : céphalées, migraines, troubles circulatoires des membres inférieurs et supérieurs, hémorroïdes…

 – le système ORL et maxillo-facial : certains vertiges, sinusites chroniques, dysfonctions crânio-mandibulaires, consultation avant ablation des dents de sagesses et appareillage orthodontique…

 – le système neuro-végétatif : stress, fatigue, troubles du sommeil… 

 – les séquelles traumatiques : chutes, accidents de la voie publique, entorses, cicatrices et fibroses post chirurgicales…


 – la grossesse : fatigue, stress, angoisse, problème urinaire, jambes lourdes, pesanteur pelvienne, sciatiques, lombalgie, pubalgie, névralgie, troubles digestifs, séquelles du post partum… 


– la naissance : régurgitations, agitation, trouble du sommeil, plagiocéphalie, torticolis congénital, toux, colique, conduit lacrymal obstrué, né par le siège, césarienne, forceps ou ventouse…

 – la pratique sportive intensive : séquelles de traumatismes, suivis du sportif pour l’entraînement et la compétition…

N’hésitez pas à me contacter pour prendre rendez-vous.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :